Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

11 nov. 16

La cuisine en partage, Chroniques culinaires de Jérusalem

ROCHE PRODUCTIONS(Photo Roche Productions)
Journaliste pour La Libre Belgique, Claire Bastier a découvert Jérusalem à travers sa cuisine, "en allant manger chez des gens ou dans des petits bouis-bouis des quartiers de la vieille ville ou des restaurants de la partie moderne de la cité".

Macis-1 (2)MPClaireBastier (2)13403373_640309152792618_2326638527753044416_o

Convaincue que la cuisine est le miroir de l'extrême complexité des relations entre Israéliens et Palestiniens, complexité qui se glisse aussi bien dans les rapports sociaux et culturels que religieux ou politiques, la jeune femme a rassemblé, dans un ouvrage publié aux Editions Menu Fretin, les souvenirs de ses entretiens ou de ses rencontres avec des agriculteurs, des chefs, des artisans et des habitants de la ville autour de leurs produits, de leur cuisine ou de leurs pratiques alimentaires.

 51C+LxV0zaL3232 (2)

Au fil de ces Chroniques culinaires de Jérusalem le conflit identitaire se révèle présent, non seulement dans certains lieux de la ville, mais aussi dans certains produits ou certains plats. Même si les deux peuples mangent souvent les mêmes mets et se régalent des mêmes denrées, "un plat peut prendre des dimensions symboliques et identitaires très fortes".

russell sacks jerusalem14705807_1243984565674481_9133579687003977215_nIBRAHIM ABUSEIR

Il n'est pour s'en convaincre que de tenter de démêler le vrai du faux dans la recherche de paternité du tandem houmous-falafel: "Alors que les Israéliens  les célèbrent comme incarnations de la street-food nationale, les Palestiniens les revendiquent comme nourriture arabe, usurpée depuis par leurs voisins (et ennemis)".

russell sacks painIftar_group Photo Linda Gradstein The Media Line(Photo Linda Gradstein/The Media Line)

Toujours empathique, souvent émouvante, cette balade dans Jérusalem nous guide à la rencontre de la shakshouka de Denise, des pastelikos (petits pâtés à la viande) servis par Daniella Daher dans son restaurant Baroud, des pains du boulanger Russell Sacks, du hamin de Doda Poni (d'origine ashkénaze, elle a épousé un Marocain), du décor et de l'ambiance du restaurant Al Reda de Daher Zidani (où résonne encore la voix de la chanteuse égyptienne Oum Kalthoum), du verger d'oliviers de Mohammad Adb El  Fattah Hamadeh, des souvenirs d'une vie dans le shouk israélien de Jérusalem, de la recette du café turc ou arabe, de  la cuisine levantine telle que la décrit l'auteure Claudia Roden, d'une matinée passée au marché de Jérusalem-ouest, etc.
14938322_1243952195677718_924394233508319836_ndaher zidani Al-Reda photo Taschles

Un touchant mix de portraits d'hommes et de femmes qui parvient à "incarner ce conflit déshumanisé par le traitement qu'en font les medias" et à redonner de l'humain en montrant la complexité d'une situation souvent décrite en noir et blanc.

Chroniques culinaires de Jérusalem, Claire Bastier, Editions Menu Fretin



Commentaires

Poster un commentaire