Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

21 mai 18

Emma ou Comment je suis devenue inspectrice du Guide Michelin

numérisation0001 (2)

Fruit d'une collaboration franco-japonaise, Le goût d'Emma associe la mangaka Kan Takahama à deux scénaristes françaises Emmanuelle Maisonneuve et Julia Pavlowitch. Ce roman graphique culinaire, qui a déjà fait en 2017 l’objet d’une publication au Japon sous forme de manga dans l'hebdomadaire Morning de l’éditeur tokyoïte Kodansha avant de sortir chez Arènes BD, retrace le parcours initiatique d’une jeune passionnée de cuisine en marche vers son destin: devenir la première femme inspectrice du Guide Michelin.

emma-wa-hoshi-no-yume-wo-miru-banner

Semée d’embûches, la course à l'embauche de la jeune fille a tout du parcours de combattant. La Direction du Guide l’envoie sillonner seule les routes de France pour visiter au pas de charge hôtels et restaurants pas toujours de bonne tenue. Le stakhanovisme qui règne dans l'organisation des plannings du Michelin lui impose d'avaler les kilomètres à travers l'Hexagone et de manger vite (toujours), trop (souvent) et mal (parfois). 

Kan_Takahama_myop_pierre-hybre_188gout-emma-les-arenes_mtEmmanuelle_Maisonneuve_Pierre-Hybre_myop_023(Photos Pierre Hybre)

Fraichement sortie de ses études de droit, Emma découvre le machisme de mise dans l'univers professionnel et en fait les frais dans le milieu de la gastronomie, où elle se heurte aux préjugés sexistes de ses collègues de bureau comme des propriétaires ou gérants des établissements inspectés. Mais boostée par sa passion, la jeune femme va vivre une aventure sensuelle et humaine qui va la conduire jusqu’au Japon et lui permettre de décrocher le Graal: la carte d'inspecteur Michelin. 

numérisation0003 (2)numérisation0003 (3)

Inspiré de l'histoire d’une des premières femmes inspectrices au Guide Michelin, Le Goût d’Emma montre de jolies qualités pour dévoiler les dessous de l'art du bien manger au restaurant: sensibilité quand il laisse apparaître la perspicacité sensorielle d'Emma dans l'analyse des goûts et des saveurs des plats qui lui sont présentés, séduction quand il décrit sa recherche de chefs non étoilés mais exigeants et créatifs en rupture avec les traditions de la gastronomie à la française, curiosité quand il montre sa découverte émerveillée du sens de l'épure qui imprègne la cuisine japonaise

numérisation0002 (2)

Le récit est beaucoup moins convaincant quand les scénaristes se font les avocates du guide rouge et, sous couvert de décrire le quotidien des inspecteurs Michelin, transforment les premiers chapitres de ce roman graphique en un plaidoyer pour les valeurs censées guider l'attribution des étoiles.

Telles des mantras, les bulles se chargent alors de maximes prenant -comme par hasard- le contre-pied des principaux reproches dont le Guide a du mal à se démarquer: élitisme, hyper-classicisme, conflits d'intérêts et renvois d'ascenseur, prime au standing plutôt qu'au goût dans l'attribution des étoiles, faible adhésion aux tendances de la modern-food et à la créativité des jeunes chefs, etc.

A tel point que le lecteur se surprend à murmurer à l'oreille d'Emma d'aller exercer ailleurs ses talents de critique gastronomique, dans un media plus proche de ses choix et de sa sensibilité en matière de plaisirs de la table !

xori_aex_218193_9782352045908-page8xori_aex_218193_9782352045908-page8

Bio des auteures: Née en 1977 et diplômée de la faculté des Beaux-arts de Tsukuba, Kan Takahama est une mangaka japonaise déjà bien connue en France où elle a publié des albums chez Casterman, Mariko Parade avec Frédéric Boilet, L’eau amère, 2 expressos et Sad girl, et chez GlénatTokyo, Amours et libertés, et Le dernier envol du Papillon. Elle a reçu le Prix d’excellence Manga Open du magazine Morning pour Mont Saint-Michel.

L'auteure-scénariste Emmanuelle Maisonneuve a découvert et pratiqué la grande cuisine auprès des chefs  Michel Bras, Alain Ducasse et Alain Passard et signé des ouvrages aux éditions Buchet-Chastel et Flammarion, avant de devenir inspectrice pour le Guide Michelin. Elle a notamment participé à l'écriture du Livre de cuisine du chef Yannick Alléno. 

Quant à Julia Pavlowitch, elle a coécrit plusieurs portraits de femmes aux Editions Arènes, et, en tant que journaliste gastronomique, a réalisé des portraits de chefs et vécu en immersion au sein de brigades de grands restaurants en France et à l’étranger.

 Le goût d'Emma, Kan Takahama, Emmanuelle Maisonneuve et Julia Pavlowitch, Editions Les Arènes BD


Commentaires

Poster un commentaire