Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

22 oct. 18

Bio et élevé en alpage, l'agneau haut-alpin de la Ferme des Gentillons

 "Je suis un peu sorcier"... A Saint Bonnet en Champsaur, Paul Davin élève et produit des tardons -des agneaux élevés en alpage- avec son troupeau de 350 brebis de race Mérinos de l'Est -une race rustique qui s'adapte bien en montagne et qui a des qualités maternelles fortes pour élever ses agneaux-, et quelques béliers pour la reproduction. Dans sa Ferme des Gentillons, située à 1.150 m d'altitude dans la vallée bocagère des monts du Champsaur dans le nord des Alpes du Sud, Paul fait figure de... [Lire la suite]

17 oct. 18

Repas de la Chèvre, Une tradition ancrée dans le terroir du Valgaudemar

(Photo Gaetan Theveniaud) De tous temps, à la fin de l'estive, les troupeaux redescendent dans les vallées. Dans le Valgaudemar, au nord des Alpes du Sud, cette tradition séculaire -qui se terminait tous les 4 octobre par la foire à la chèvre et au mouton de La Chapelle-en-Gaudemar- sonnait le glas pour les vieilles chèvres qui finissaient alors en pot au feu. (D.R.) Depuis les années 1980, la vallée gaudemaroune et sa voisine du Champsaur continuent à célébrer l'élevage caprin à l'occasion de cette foire aux bestiaux où... [Lire la suite]
09 oct. 18

La tradition paysanne de la Pèle-porc en Bigorre

(Photos Jean-Luc Luyssen) Dans certaines régions de France, la tue-cochon reste une tradition bien vivace et constitue encore l'un des temps forts de la vie à la campagne pendant les mois d'hiver. Dans les Hautes-Pyrénées, et en particulier dans les fermes de Bigorre, la Pèle-porc est l'occasion pour amis, familles et voisins de prêter main-forte à l'abattage et à a découpe du cochon puis de participer à la préparation des salaisons, confits, pâtés, saucisses et autres boudins maison. A la fin de la... [Lire la suite]
09 juil. 18

Boeuf Wagyu, La filière 100 % Pays de Loire "testée et approuvée" par l'Académie Culinaire de France

(Photo Catherine Thenes) A l'occasion de l'inauguration du Domaine de Mazerolles début juillet 2018, l'Académie Culinaire de France,  sous la houlette de son président, le MOF Fabrice Prochasson, a tenu à tester, sur place et preuves dans l'assiette, les qualités de la viande du boeuf Waguy élevé en Loire-Atlantique par Emmanuel Rialland et à s'informer sur la mise en oeuvre de cette filière 100 % Pays de Loire. (Photo Catherine Thenes) Depuis 2012, ce fils d'agriculteur a mis en place un élevage de Wagyu (un cousin... [Lire la suite]
06 nov. 17

Moutardes du Perche, 100% terroir français

(D.R.) Dans les années 1950, la France comptait pas loin de 200 fabricants de moutarde, ils ne sont plus qu'une poignée aujourd'hui. La quasi-totalité des graines de moutarde utilisées en France étant importées du Canada, l'idée de créer une moutarde "de producteur et de terroir 100% français" a fait son chemin. Notamment chez François Rolin qui, en 2010, a converti l'exploitation agricole familiale d'élevage de lapins, située aux portes du Perche en Eure-et-Loire, en champs de plants de moutarde. La Maison Clarance fabrique... [Lire la suite]
20 juin 17

Scarlette, Florian, Sophie, Thibaut, Ludovic et les autres... 40 visages de Pari Fermier

Scarlette Le Corre est une pionnière de l'algoculture. Bretonne et marin pur jus (elle a été à 28 ans, l'une des premières femmes marins pêcheurs de France), cette femme au caractère bien trempé arpente toute l'année les alentours du port finistérois du Guilvinec pour y ramasser les algues de pleine mer échouées sur les plages du littoral. Wakamé, dulse, haricot ou spaghetti de mer, porphyra rouge, laitue de mer... toutes ces plantes marines comestibles, subtilement mitonnées avec les poissons que son  mari -marin pêcheur lui... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 mars 17

Equinoxe Madagascar, la passion des épices

Tout a commencé en Afrique (en Côte d'Ivoire, au Togo et au Burkina-Faso où il a passé son enfance) et à Madagascar où il est arrivé au début de son adolescence. "De cette expérience personnelle est née ma passion des voyages et, à travers eux, des épices, explique Serge Barthès. Madagascar s'est imposée naturellement à moi pour créer avec mon père Equinoxe Madagascar et faire de l'île, le point d'ancrage de cette aventure". Ce qui motive ce juriste reconverti dans le commerce des épices, c'est le désir de travailler en... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 mars 17

De la chimie au Slow Food, la nouvelle vie de Sophie Dejoué

Après une première vie consacrée à l'industrie nucléaire en Gironde, Sophie Dejoué a un jour décidé de passer un CAP de cuisine. Quelques années plus tard, elle se retrouve en train de créer une petite entreprise inspirée par les valeurs du mouvement Slow Food. "Chimiste au laboratoire environnement de la centrale nucléaire de Braud-et-Saint-Louis, Sophie Dejoué est plus connue des Blayais pour sa cuisine de très haute volée. Beaucoup parlent encore avec gourmandise du temps où elle faisait table d’hôtes une fois par mois chez... [Lire la suite]
06 mars 17

De volcan ou de mangrove, des miels sauvages de territoires encore préservés

(Photo Eric Tourneret) Héritiers des chasseurs de miel du néolithique, "des petits apiculteurs assurent, dans des territoires encore préservés de par le monde, une action de protection des abeilles sauvages et produisent, grâce à des savoir-faire traditionnels, des miels artisanaux, rares, atypiques". Ce sont ces miels "chargés de caractère et d'histoire" qu'Arthur Grossmann et Max Hébrard se sont donné pour mission de faire connaître aux chefs et artisans des métiers de bouche de l'Hexagone demandeurs de produits d'exception. ... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 mars 16

Un éleveur et un chef relancent la poule de Houdan, trésor culinaire des Yvelines

(Photos Menu Fretin) On la reconnait à sa crête double, à sa huppe de plumes et à ses pattes à 5 doigts (une rareté chez les ganillacés de France). Volaille élevée depuis le 14ème siècle, servie à la table des Rois à Versailles et en Angleterre et à celle des Tsars de Russie, la Poule de Houdan, qui a connu son heure de gloire au début des années 1900, avait pratiquement disparu des élevages et de la gastronomie hexagonale moderne. Pourtant, la belle à plumage noir "caillouté blanc" (on en trouve aussi des noires, des... [Lire la suite]