Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

19 sept. 18

Le pinard de la Grande Guerre au Clos de Vougeot

"Avec 6 400 morts par jour chez les militaires — le double si l’on ajoute les civils —, la première guerre mondiale a été l’une des plus meurtrières de l’histoire. Pour tenir, les soldats français se sont bien souvent réfugiés dans l’alcool, encouragés par leur hiérarchie, qui veillait à ce qu’ils ne manquent jamais de « pinard », explique l'historien Christophe Lucand dans Le Monde Diplomatique daté d'août 2016. En quelques années, le vin a ainsi gagné le statut de breuvage patriotique, paré de toutes les... [Lire la suite]

21 août 18

Mesdemoiselles Gribiche et Ravigote, grandes saucières de la conversation française

(Photo: Grand Rouen) Il est des noms si ravissants qu'ils pourraient prétendre à d'autres états civils que le leur, nous dit Bernard Pivot dans son livre "Les Mots de ma vie" publié en 2011. En tête de ces "petites choses inventées, suscitées par ce supplément de vivre et de jouir qu'on appelle l'humour", le sémillant académicien Goncourt place les demoiselles Gribiche et Ravigote à qui il prête un destin de femmes de tête et de salonnières du dix-huitième siècle. "Gribiche serait une jeune fille assez relevée alors que... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juil. 18

La cuisine espagnole en version québécoise et branchée

(D.R.) Quand on parle fiches-cuisine et recettes au Québec, les noms de Marie-Josée et Claudette Taillefer et de Soeur Angèle viennent immmédiatement à l'esprit. Comme toute jeune fille à cette époque, Marie-Fleur St Pierre a été bercée par les conseils culinaires de ces trois femmes, dont l'une, Angela Rizzardo (devenue membre de la communauté religieuse Notre Dame du Consei)l sou le nom de Soeur Angèle) était née à Treviso en Vénétie italienne. Cheffe formée à la cuisine ibérique dans les cuisines du Derreira Café,... [Lire la suite]
07 févr. 18

Chef Louis Outhier, Le "somptueux oublié" de l'âge d'or de la Nouvelle cuisine

Paul Bocuse, Pierre Troisgros, Jacques Pic, Georges Blanc, Alain Chapel en 1983 (Photo Edmond Pinaud/AFP) En ce temps là, tout se voulait nouveau: le cinéma avec la Nouvelle Vague, la littérature avec le Nouveau Roman, la gastronomie avec la Nouvelle Cuisine. Au début des années soixante, dans une France dont Pierre Viansson-Ponté  dirait bientôt qu'elle s'ennuyait, une génération de chefs a commencé à bousculer un savoir-faire culinaire hérité du 19ème siècle. Les noms de ces révolutionnaires de palais sont bien connus, leur... [Lire la suite]
29 janv. 18

A la table d'Adrienne Monnier, Avec James Joyce et Sylvia Beach

Tableau d'Eduardo Arroyo intitulé Sylvia Beach fête la publication d’Ulysse de Joyce dans la cuisine d’Adrienne Monnier (Collection personnelle de l'artiste) Dans son livre de souvenirs "Le monde et ma caméra" publié en 1970, la photographe française d'origine allemande Gisèle Freund parle d'Adrienne Monnier comme "l'une des plus grandes gourmandes de Paris". Un très prosaïque qualificatif pour cette intellectuelle qui, dans sa librairie parisienne La Maison des Amis des livres (située au 7 de la rue de l'Odéon), reçut à sa... [Lire la suite]
22 janv. 18

La Reine Marie-Antoinette, Une Vegan à Versailles ?

Marie-Antoinette vue par Sofia Coppola (D.R.) A son arrivée à Versailles en 1770, la jeune Marie-Antoinette (qui a à peine 15 ans) découvre des moeurs bien différentes de celles qui ont bercé de son enfance à Schönbrunn. En particulier dans le domaine dulinaire... Très vite, la jeune Autrichienne doit se familiariser avec la cuisine des Bourbons riche en rôts et sauces, en totale contradiction avec les principes diététiques chers à sa mère l'impératrice Marie-Thérèse et sa prévention "contre le gibier, les viandes... [Lire la suite]

29 déc. 17

Frangipane et gants de peau, La galette des Rois version Catherine de Médicis

Galette Lenôtre C'est à Catherine de Médicis que l'on doit l'essor de la pâtisserie en France. Dans ses bagages, la riche Florentine avait importé à la Cour de France le savoir-faire des cuisiniers et pâtissiers de sa ville natale et de Venise passés maitres dans l'art des confitures, du nougat ou des marrons glacés, et habiles à monter les crèmes - la frangipane (une création du comte Desare Frangipani) ou la crème fouettée-, et à tourner les pâtes sucrées: brioche, pâte à choux (mise au point par le... [Lire la suite]
22 déc. 17

Arômes fleuris et bulles joyeuses, Le Prosecco en 5 cocktails

Illustrations de Carlotta Son "arôme fleuri" et ses "bulles joyeuses" font merveille. Tombée sous le charme de Venise et de son art de vivre, l'auteure de romans policiers historiques Eva Prud'homme entend faire partager son goût pour le prosecco, ce roi de l'effervescence italienne aux "arômes de fleurs et de fruits (poire, pomme, parfois agrumes, voire passion". (Photo RAP Epicerie) Un vin qui connait un tel engouement depuis les années 1950 (aujourd'hui, il dépasse le Champagne en nombre de... [Lire la suite]
18 déc. 17

Soupe aux truffes, Pommes moulées, Saint Jacques, 3 recettes de l'Elysée décryptées par le Chef Guillaume Gomez

(Photos Jean-Charles Vaillant) Plat mythique des grands dîners de la Présidence de la République, la Soupe aux truffes VGE est une "soupe en croûte, créée par Paul Bocuse et servie pour la première fois au palais de l'Elysée le 25 février 1975 (alors que le Président Valéry Giscard d'Estaing offrait un déjeuner à l'occasion de la remise des insignes de chevalier de la Légion d'Honneur à Bocuse lui-même", raconte Guillaume Gomez, Chef des cuisines de l'Elysée.   Rebaptisée aujourd'hui Soupe aux truffes Elysée, cette... [Lire la suite]
28 nov. 17

Winston Churchill, L'une des vies culinaires les plus palpitantes de tous les temps

(Photo 24Heures.ch) Peut-être le Vieux Lion est-il entré dans la légende du 20ème siècle autant pour son action politique et son rôle décisif pendant la Seconde Guerre mondiale que pour ses talents d'orateur, son humour corrosif et "sa passion, assumée et sans scrupules, pour la bonne chère, les alcools raffinés et les meilleurs cigares". Si Winston Churchill a naturellement sa place dans les livres d'histoire et de littérature (ses talents littéraires ont été salués par le Prix Nobel), on sait peut-être moins que le nom du... [Lire la suite]