Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

19 juil. 18

Tabasco, L'écrivain américain Jim Harrison ne jurait que par le rouge

(Photo Graines Baumaux) L'écrivain américain Jim Harrison, grand amateur de nourritures terrrestres, de vins fins  et de saveurs extra-fortes, ne jurait que par le rouge. "Je suis pour le Tabasco rouge. Le vert est pour les fillettes", avait déclaré au journaliste Nicolas Ungemuth pour Le Figaro Magazine (27 mars 2016). (D.R.) Et effectivement, sur l’échelle de Scoville inventée en 1912 par le pharmacologue Wilbur Scoville pour mesurer la force des piments, le piment Tabasco est classé 9 (volcanique), sur une échelle... [Lire la suite]

07 févr. 18

Chef Louis Outhier, Le "somptueux oublié" de l'âge d'or de la Nouvelle cuisine

Paul Bocuse, Pierre Troisgros, Jacques Pic, Georges Blanc, Alain Chapel en 1983 (Photo Edmond Pinaud/AFP) En ce temps là, tout se voulait nouveau: le cinéma avec la Nouvelle Vague, la littérature avec le Nouveau Roman, la gastronomie avec la Nouvelle Cuisine. Au début des années soixante, dans une France dont Pierre Viansson-Ponté  dirait bientôt qu'elle s'ennuyait, une génération de chefs a commencé à bousculer un savoir-faire culinaire hérité du 19ème siècle. Les noms de ces révolutionnaires de palais sont bien connus, leur... [Lire la suite]
20 déc. 17

Au cidre et aux épices, Le Grog des Iles signé Roellinger

(Photo Catherine Thenes) "Autrefois, les hommes qui partaient vers les mers du Sud préféraient emporter du cidre que de l´eau, raconte le Chef breton Olivier Roellinger. Sous les tropiques, ils fêtaient leur arrivée avec une boisson composée de cidre -enfin ce qu´il en restait-, de rhum et d´épices. A leur retour en Bretagne ou en Normandie, ils festoyaient à nouveau en buvant ce grog comme un trait d´union dans le coeur pour rétrécir l´Atlantique et oublier leurs souffrances". En souvenir de ces marins dont les aventures ont... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
16 sept. 17

Alcool, fleur d'oranger et croustade, L'influence arabe dans la cuisine du Sud-Ouest

Delacroix, Ingres, Chateaubriand, Victor Hugo, Lamartine, Flaubert ... Au 19ème siècle, de nombreux artistes français ont été fascinés par les civilisations orientales et, succombant aux charmes des peuples et des paysages du Caire, de Constantinople ou de Jérusalem ... s'en sont fait l'écho -parfois idéalisé- dans leurs oeuvres. Si le goût de l'Orient a laissé des traces tangibles sous forme d'oeuvres disséminées dans les musées ou dans le patrimoine architectural de certaines de nos villes, il a aussi imprègné notre culture... [Lire la suite]
01 juin 17

Bac sucré, la Rue du Bac et Olivier Roellinger célèbrent le poivre

Pour sa 3ème édition du 14 au 18 juin 2017, l'opération Le Bac Sucré va placer sous le signe du poivre  la Rue du Bac, célèbre artère du 7ème arrondissement de Paris jalonnée de commerces de bouche, depuis la Rue de Sèvres jusqu’aux rives de la Seine. Grâce à la collaboration d'Olivier Roellinger,  cette épice obtenue à partir des baies de différentes espèces de poivriers (des plantes de la famille des pipéracées) sera mise à l’honneur, en version sucrée mais aussi en déclinaisons salées, par les pâtissiers,... [Lire la suite]
01 avr. 17

Epices Corlou, la passion d'un Chef pour le Vietnam et ses épices

"Dans le monde de la gastronomie, il y a peu de chefs de cuisine aussi passionnés et connaisseurs des épices, d’autant plus si elles sont rares. En tout cas il y a deux Français qui les connaissent sur les bouts des doigts. C’est Olivier Roellinger et Didier Corlou". Sur leur blog Food § Sens by Les Frères Pourcel, les Chefs*** Jacques et Laurent Pourcel  reconnaissent au Chef Didier Corlou une expertise ès-épices équivalente à celle du célèbre Chef cancalais. Un expertise qui a conduit ce chef implanté au Vietnam à créer... [Lire la suite]

27 mars 17

Pastis Henri Bardouin, En cocktail Old Fashioned ou Détox ?

(D.R.) Elève en mention complémentaire bar (MCB) au CFA Mederic à Paris et déjà sacrée  Meilleure Jeune Biérologue de France 2016, la bartender Marie Cabaret a relevé le défi que lui a lancé Alain Robert, PDG de Distilleries et Domaines de Provence: créer deux cocktails à base de Pastis Henri Bardouin. Pour ce pastis très aromatique au goût métissé (il est composé de 65 plantes et épices, fenouil, thym, anis vert, romarin, armoise et autres herbes de Provence mais aussi, poivre de Guinée, fève de Tonka, badiane, réglisse,... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 mars 17

Equinoxe Madagascar, la passion des épices

Tout a commencé en Afrique (en Côte d'Ivoire, au Togo et au Burkina-Faso où il a passé son enfance) et à Madagascar où il est arrivé au début de son adolescence. "De cette expérience personnelle est née ma passion des voyages et, à travers eux, des épices, explique Serge Barthès. Madagascar s'est imposée naturellement à moi pour créer avec mon père Equinoxe Madagascar et faire de l'île, le point d'ancrage de cette aventure". Ce qui motive ce juriste reconverti dans le commerce des épices, c'est le désir de travailler en... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 mars 17

De la chimie au Slow Food, la nouvelle vie de Sophie Dejoué

Après une première vie consacrée à l'industrie nucléaire en Gironde, Sophie Dejoué a un jour décidé de passer un CAP de cuisine. Quelques années plus tard, elle se retrouve en train de créer une petite entreprise inspirée par les valeurs du mouvement Slow Food. "Chimiste au laboratoire environnement de la centrale nucléaire de Braud-et-Saint-Louis, Sophie Dejoué est plus connue des Blayais pour sa cuisine de très haute volée. Beaucoup parlent encore avec gourmandise du temps où elle faisait table d’hôtes une fois par mois chez... [Lire la suite]
24 nov. 16

Pour la Saint Nicolas, le pâtissier Sébastien Gaudard réveille le Lorrain qui est en lui

Sébastien Gaudard a beau sillonner Paris à longueur de journées en scooter pour se rendre de sa pâtisserie montmartroise à son salon de thé des Tuileries, il n'en oublie pas pour autant son Pont-à-Mousson natal et les traditions locales de sa belle Lorraine. A  l'approche des fêtes de fin d'année, c'est Saint Nicolas, son âne et le Père Fouettard que ce Mussipontain de naissance et Parisien d'adoption va célébrer le dimanche 4 décembre 2016 dans cette Rue des Martyrs qu'il a contribué à relancer (certains diront à... [Lire la suite]