Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

20 avr. 17

Farcidure présidentielle: Qui va prendre la place de ce plat corrézien ?

Tulle, 6 mai 2012 (Photo Ladepeche.fr)   Elle aurait pu devenir l'un des emblêmes de la France éternelle au même titre que la baguette ou le béret. Las, au crépuscule du quinquennat du Président Hollande, la farcidure corrézienne n'a réussi sa percée ni dans le coeur ni dans l'estomac ni dans le Panthéon culinaire des Français. Et pourtant ! Lors de la soirée électorale du 6 mai 2012 qui avait vu la victoire du député de Corrèze, les nombreuses chaînes de télévision rassemblées à Tulle pour suivre les premiers pas du... [Lire la suite]

05 avr. 17

Le vin français pendant l'occupation nazie, Le "récit national" à l'épreuve des faits

Pendant la 2nde guerre mondiale, les occupants nazis ont fait subir à la production et au commerce des vins français la même mise en coupe règlée que les autres secteurs de l'économie du pays. Dans les années 1930, la France était le 1er producteur, exportateur, importateur et consommateur mondial de vins. Le secteur représentait alors 1,6 million de viticulteurs et 7 millions d'emplois directs ou indirects. (Photo Le Bien public) Dans un livre publié au printemps 2017 chez Armand Colin, l'historien Christophe Lucand rappelle... [Lire la suite]
21 mars 17

Une épicerie participative dans le Parc de Chevreuse (Yvelines)

(Photos L'Epi Castelfortain) Une première dans un village intégré au Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse ! À Châteaufort dans les Yvelines, confrontés au désert commercial de leur village, les habitants ont créé début 2016 une épicerie locale et participative. Une aventure menée par une dizaine de Castelfortains motivés (dont des élus) et qui a accouché d'un commerce alimentaire de proximité certes, mais aussi d"un lieu favorisant le lien social et invitant chacun à réfléchir à ses pratiques alimentaires". ... [Lire la suite]
22 févr. 17

Noma au Japon, le film

(Photos Urban Distribution) Parcourir les terres japonaises avec le Chef René Redzepi, "ça allait être un peu comme être assis à côté de Vincent Van Gogh pendant qu’il peignait les tournesols à Arles. Je voulais voir à travers ses yeux". Pour le journaliste et réalisateur néerlandais Maurice Dekkers, suivre René Redzepi et l'équipe du Noma lors d'une résidence de deux mois à Tokyo et filmer leur immersion dans la culture japonaise a été une expérience hors normes et un rare privilège. Le Noma, c'est ce restaurant de Copenhague... [Lire la suite]
14 févr. 17

Restaurants japonais Matsuri, la révolution du comptoir tournant

Il y a 30 ans, cela a surpris. Aujourd'hui, c'est une formule de restauration rapide et de vente à emporter qui est entrée dans les habitudes du public citadin. En 1986, avec les premiers restaurants japonais à comptoir tournant, le groupe français Matsuri rompait avec la conception bien établie du déjeuner en trois parties -entrée, plat, dessert- pour proposer un autre rapport à la nourriture hors foyer et une autre façon de déjeuner ou de dîner rapidement. Avec le concept du comptoir tournant, les recettes sont élaborées sur... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 janv. 17

Balzac, Flaubert, Zola, Maupassant: plaisirs de la table et rapports de pouvoir

(Histoire d'une fille de ferme, 2007, Réal Denis Malleval) Balzac est le premier à avoir "compris l’intérêt pour un romancier, de faire entrer les plaisirs de la table dans la littérature".  Dans la deuxième moitié du 19ème siècle, Flaubert, Zola et Maupassant "mettent en scène les repas, de façon très détaillée, parce qu’ils y découvrent de véritables foyers de sens pour problématiser les enjeux relatifs au mode de vie de la société contemporaine". "La nourriture (...) devient alors un des thèmes majeurs du réalisme et du... [Lire la suite]

07 janv. 17

Tout sur le Dashi, bouillon créatif de la cuisine japonaise

(Photo Kadluba/Flickr) Sans dashi, pas de cuisine japonaise. Ingrédient essentiel à de nombreuses recettes appréciées dans l'Archipel, cette base de bouillon est composée de kombu (une algue séchée), de bonite séchée et de champignons déshydratés (des shiitake) cuits ou plongés dans de l'eau chaude. Selon "le fixeur culinaire" Shinji Nohara, qui a servi de guide à de nombreux grands chefs occidentaux soucieux de mieux comprendre la gastronomie japonaise, ce sont ces aliments séchés qui donnent le goût umami. "Comme un fond dans... [Lire la suite]
04 janv. 17

Le Lys d'Or, incursion raffinée dans les cuisines régionales de Chine

De la cuisine chinoise, les restaurants asiatiques de Paris ne donnent souvent qu'une version simplifiée, réduite la plupart du temps aux spécialités cantonaises. Or il existe de nombreuses cuisines régionales dans ce pays grand comme 15 fois la France, les Huit les plus réputées étant celles du Shandong, du Sichuan, du Guangdong, du Fujian, du Jiangsu, du Zhejiang, du Hunan et de l'Anhui. Une variété et une richesse gastronomique que le Chef Shimin Chen a entrepris depuis près de 20 ans de faire connaître aux Parisiens et aux... [Lire la suite]
03 janv. 17

Petit Précis de Pesto, la gastronomie italienne en vert et au mortier

(Photo RAP Epicerie) "Elevé au pesto" dans une famille originaire de Gênes, Filippo Gropallo a la tripe ligurienne, le coeur génois et le pesto genovese dans le sang. Finaliste régulier aux pré-sélections du Championnat du monde de pesto al mortaio (au mortier) -qui réunit tous les deux ans au Palais Ducal de Gênes des candidats des 5 continents avides de décrocher la médaille du meilleur pesto du monde-, Filippo Gropallo nous fait partager son amour pour la petite sauce verte emblématique de "la superbe ville" (Gênes)  et de... [Lire la suite]
02 janv. 17

Bon Appétit ! Nos moeurs culinaires croquées par les dessinateurs du New Yorker

Depuis 1925, The New Yorker -magazine emblématique de l'intelligentsia new-yorkaise- doit une partie de sa belle réputation et de sa notoriété à l'humour décalé de ses cartoons, ces dessins humoristiques pince-sans-rire marqués au sceau du non-sense anglo-saxon dont les journalistes usent pour croquer la partie immergée de l'actualité culturelle et artistique dans La Grosse Pomme. Dans ce fonds riche de 70 à 100.000 dessins sortis tout droit de l'imagination de 400 dessinateurs, l'écrivain-traducteur-adaptateur Jean-Loup Chiflet... [Lire la suite]
Posté par Catherine Thenes à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,