Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

22 mai 21

Fruits et légumes de saison pour confitures-maison

 numérisation0004 (2)Illustrations Nat Sinob

On hésite souvent à se lancer dans la fabrication de confitures-maison. D'abord, parce qu'on peut en acheter d'excellentes auprès d'artisans utilisant des ingrédients de qualité exempts de produits indésirables ou peu compatibles avec la diététique... mais surtout parce que l'aventure parait chronophage et trop compliquée à réaliser quand on n'a pas une famille entière à nourrir au petit-déjeuner. Rien de tel à craindre avec Nat Sinob.

numérisation0003 (2)Mon-cahier-de-confitures-des-4-saisons-Nat-Sinob-webnumérisation0002 (2)

Dans le cahier Confitures des 4 saisons, publié au printemps 2021 aux Editions Mosaïque Santé, l'auteure  propose plein d’idées à base de fruits et de légumes de saison pour préparer une quantité raisonnable de pots de confitures, gelées, marmelades, chutneys ou compotes maison. Pas plus de 4 pots pour chaque recette. Rassurant pour les néophytes, pratique pour les célibataires ou couples ! Quant aux recettes, elles sont expliquées avec simplicité et précision, avec les tours de main et astuces pour préparer correctement les végétaux avant de les cuire.

numérisation0001 (3)

Côté diététique, Nat Sinob ne force pas sur le sucre et remplace le traditionnel équilibre 50/50 (parts égales de sucre et de fruits) par une version plus sobre en glucides et en calories: 500gr de sucre pour 1 kg de fruits et, encore mieux 1/3 de sucre pour 2/3 de fruits. Si le choix est laissé sur le traitement subi (sucre blanc, roux, cassonade, rapadura, ...), l'auteure rappelle à juste titre que d'autres sources de douceurs existent comme les sucres d'agave, de bouleau, d'érable ou de coco, voire le miel.

numérisation0005 (2)

Le classement par saison rappelle l'essentiel. Les fruits et légumes dont on fait des confitures doivent être à point ou mûrs avant de passer à la casserole et peuvent être associés à des fleurs et baies sauvages comestibles fraichement cueillies. Pour le reste, l'imagination et le bon goût sont au rendez-vous.

Les apprentis-confituriers auront le choix au printemps entre des préparations à base de fleurs de violette, de pissenlit, de trèfle ou de lilas ou pourront préférer mitonner de la rhubarbe aux fleurs de sureau ou des framboises au café.  L'été, les abricots seront préparés au gingembre et fleur d'oranger ou, plus étonnant au curry, et les prunes rouges au thé noir, tandis que tomates et poivrons cuiront ensemble.

Plus tard dans l'année, les mûres se la joueront bretonnes en se mariant au beurre salé, les clémentines réagiront joliment en présence de poivre, les carottes prendont des couleurs en se mêlant aux épices et au thé parfumé.

Autre bon point pour ce petit ouvrage gourmand mais modeste et éco-responsable, certaines épluchures sont recyclées: les écorces de pastèque deviennent confiture, les zestes d'orange sont confits, et les agrumes se transforment en confit anti-gaspi.

Confitures des 4 saisons, Nat Sinob, Editions Mosaïque Santé

Posté par Catherine Thenes à 10:59 - Apprendre à cuisiner - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,