Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

29 avr. 21

Ragoût aux truffes, Quand les néoruraux "revisitent" la cuisine lotoise

album-cover-large-44760

On la croirait prête pour la finale de Top Chef. Cendre, jeune cheffe de talent, vit sa passion pour la cuisine devant les fourneaux d’un restaurant gastronomique et semble promise à un bel avenir étoilé. Mais la rencontre fortuite avec un immigré contraint de vivre et de se nourrir dans la rue va rompre le charme et lui montrer l'envers du décor: le stress du service, la tyrannie des exigences des clients, la violence des rapports humains en cuisine, la cruauté de la vie en milieu urbain pour ceux qui n'ont rien et ne sont rien.

PlancheS_74538 (2)

C'est décidé: plus jamais elle ne cuisinera que "pour les bourges". Elle a bien besoin de s'offrir une "grosse cure de cambrousse". En deux coups de cuillère à pot, Cendre plaque tout, sa vie parisienne et son petit ami, pour retourner vivre chez sa mère dans le Lot, sur les lieux de son enfance. Très vite, au contact de la nature et des réalités de la campagne, les choses reprennent sens et un projet prend forme.

numérisation0002 (2)

Cendre va retaper la vieille ruine au fond du jardin pour en faire le restaurant de ses rêves. La jeune cheffe tient son concept: un restaurant tout flamme -où la cuisine se fera au feu de bois-, locavore -où l'on n'utilisera que des produits locaux- et végétarien. Un comble dans une région qui a construit une partie des fondements de son identité culinaire sur le travail du canard, du porc et du gibier.

album-page-large-44760 (2)numérisation0001 (2)

Épaulée par le réfugié rencontré dans sa vie d'avant, par sa mère et son petit ami qui est venu les rejoindre et par un vieux sommelier à la retraite, Cendre va ouvrir non pas un simple restaurant, mais "un lieu de vie, humain et solidaire où les produits du terroir sont sublimés et où les hommes et les femmes qui s’y côtoient, cultivent une chose essentielle: le goût du bonheur de vivre ensemble…"

Un album qui veut croire en un "monde d'après" idéal, qui ferait la part belle aux néoruraux venus tirer la campagne hexagonale de sa torpeur et de son immobilisme. Une vision -pas forcément réaliste mais bien séduisante- des années à venir post-Covid 19.

Ragoût aux truffes, Le Bihan et Grolleau, Editions Fluide Glacial