Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

22 oct. 18

Bio et élevé en alpage, l'agneau haut-alpin de la Ferme des Gentillons

accueil_paul_davin

 "Je suis un peu sorcier"... A Saint Bonnet en Champsaur, Paul Davin élève et produit des tardons -des agneaux élevés en alpage- avec son troupeau de 350 brebis de race Mérinos de l'Est -une race rustique qui s'adapte bien en montagne et qui a des qualités maternelles fortes pour élever ses agneaux-, et quelques béliers pour la reproduction.

NM5eiRbQrecettes_agriculteurs43631702_2044479262278681_6345928851171835904_n

Dans sa Ferme des Gentillons, située à 1.150 m d'altitude dans la vallée bocagère des monts du Champsaur dans le nord des Alpes du Sud, Paul fait figure de pionnier. En production bio depuis une vingtaine d'années, soucieux de biodiversité, éco-responsable et à l'écoute des cycles naturels et du bien-être et des besoins de ses animaux, l'éleveur a une démarche exemplaire et participe à la protection de l'environnement local, en entretenant  les alpages en période d'estive.

35838270_1885629424830333_2851024987874131968_n

"Du printemps à l'arrivée de l'automne, nos bêtes vivent dans les alpages du Parc national des Ecrins. Durant la période hivernale (environ 5 mois par an), les brebis sont nourries avec du foin récolté sur la ferme et des céréales produites en partie sur la ferme ou achetées à des agriculteurs bio de la région".

42922910_2031880050205269_986270034718359552_n

L'altitude et le climat de montagne ne lui permettant pas d'être autonome en céréales, Paul cultive des prairies multi-espèces (graminées et légumineuses mélangées), ce qui lui donne un foin équilibré riche en nutriments et lui permet de limiter les besoins en céréales de complément. 

"Nous n'utilisons aucun engrais chimique, ni pesticide de synthèse conformément au cahier des charges de l'agriculture biologique. Nos parcelles sont fertilisées uniquement avec du compost obtenu à partir du fumier des brebis que nous valorisons sur nos cultures. Pour les soins, nous avons recours à l'homéopathie et aux plantes".

P1040570

Pour le reste, et c'est en cela qu'il se reconnait un peu sorcier, Paul pousse assez loin le bouchon du bien-être animal. "Je leur mets de la musique dans la bergerie et je les déplace dans les champs et dans la bergerie en fonction de ce que me dit la géobiologie". 

Grâce à cette discipline -l'éleveur ne va pas jusqu'à parler de science...- qui traite de l'ensemble des influences de l'environnement sur le vivant, Paul a observé que ses bêtes sont plus ou moins calmes selon qu'elles sont ou non soumises aux ondes liées aux champs magnétiques et électriques, aux courants d'eau souterrains, aux failles géologiques, etc. "Je ne vous demande pas de me croire, dit-il en riant. Mais c'est ce que moi, j'ai constaté dans ma pratique d'éleveur"...

P1040561

Un peu sorcier Paul, mais aussi et surtout respectueux de ses bêtes et de leur viande, qu'il vend directement à la ferme ou en l'expédiant dans toute la France.

"Nos agneaux sont abattus à l'abattoir de St Bonnet à 3 km de l'exploitation, ce qui nous permet d'éviter aux animaux le stress dû au transport. A quinze éleveurs de la vallée, nous regroupons les abattages sur une journée par semaine et les confions à un boucher que nous salarions et qui découpe les carcasses après contrôles des services vétérinaires".

 40684544_2001744033218871_7028450642574180352_nproduits_viande

La viande est alors conditionnée à la Ferme des Gentillons pour la vente directe à la ferme ou mise sous vide pour être expédiée sous 24 heures en Chronopost dans toute la France.

Pour un agneau ou un 1/2 agneau (7 à 8 kilos), compter 15,50 euros le kilo tout compris (TVA, emballage, expéditiion).

La Ferme des Gentillons, Saint Bonnet-en-Champsaur

 

 


Commentaires

Poster un commentaire