Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

05 févr. 18

Benoit Peeters, Autobiographie culinaire d'un intellectuel doué pour la cuisine

numérisation0002 (2)

Comment écrire sur la cuisine quand on est un écrivain "sérieux" spécialiste d'Hergé, de Tintin et de la Castafiore ? Comment communiquer avec légéreté et humour sa passion pour les mets et les saveurs quand on a créé avec le dessinateur François Schuiten l'univers fantastique des Cités obscures, la série mythique de la bande dessinée expérimentale récompensée par de nombreux prix ?

26804983_10155129179685718_4171062129380847774_n

"Je n’avais pas envie de refaire Le Gourmet solitaire de Taniguchi, bien que j’aime beaucoup ce livre, explique Benoit Peeters. J’ai aussi apprécié le travail de Christophe Blain avec Alain Passard, mais ça ne m’intéressait pas de me concentrer sur un chef".

Avec "Comme un chef" publié en janvier 2018, l'auteur Benoit Peeters va là où on ne l'attendait pas. Dans une oeuvre intimiste, sensible et poétique qui, sous couvert d'autobiographie culinaire, raconte le parcours d'un jeune homme doué dont la vocation contrariée de cuisinier a favorisé l'épanouissement de ses multiples talents d'auteur.

Interview-Comme-un-chef

 

Car avant de trouver sa voie dans l'invention des mondes parallèles de ses Cités obscures, le jeune Benoit a connu "la rudesse du réel". Vers 20 ans, après un repas chez les Frères Troisgros à Roanne, alors le restaurant le plus célèbre de France, le jeune intellectuel -qui fréquente le milieu parisien des lettres et de la pensée "modernes" (Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute, Claude Simon, Roland Barthes...)-, se lance en autodidacte dans l'apprentissage de la cuisine.

 

image-2_imagefull

Armé de la seule lecture des livres des chefs Michel Guérard, Jean et Pierre Troisgros, il se décide à laisser tomber la préparation du concours de Normale Sup. Quand ses parents mécontents lui coupent les vivres et que ses ressources diminuent (il subsiste grâce à la rédaction de quelques articles et d'un job dans une librairie), Benoît tente de devenir cuisinier à domicile.

 

image-4_large

 

C'est ce parcours cahotique riche en belles rencontres et en jolies recettes que Benoit Peeters nous raconte dans ce manga biographique et gourmand. Restait à la dessinatrice Aurélia Aurita de faire de ce sexagénaire digne et célèbre un personnage de bande dessinée et, surtout, de donner à voir l'éblouissement de Benoit devant un beau plat, de faire ressentir le goût des mets, d'entrer en vibration avec les sensations gustatives du cuisinier....

26994279_1532924733443862_6260907522605548090_n9782203146754_29782203146754_1

"J’ai tout aimé dessiner dans ce livre mais ce qui me procurait le plus d’excitation et d’impatience, c’était de dessiner le saumon à l’oseille, de trouver la bonne nuance pour la croûte de la mimolette, parce que j’adore la mimolette, raconte la jeune illustratrice. Et les reflets ! J’ai adoré représenter l’origami de soja et le won-ton de roses avec jambon et eau de melon, car c’est là que j’ai le plus joué avec la transparence de l’aquarelle. J’ai fait des won-tons avec juste une toute petite touche de rose au milieu, je ne sais même pas si ce sera perceptible. On dit souvent que le diable est dans les détails mais peut-être le paradis aussi ! Il fallait vraiment que j’aie envie de manger ce que je dessinais".

9782203146754_59782203146754_39782203146754_4

Toute la bande dessinée est en noir et blanc, à l’exception des plats et ingrédients qui sont en couleur, explique-t-on chez l'éditeur Casterman. "Cette couleur vient alors donner un véritable rythme au récit. Elle est de plus en plus présente, bien sûr, à l’approche d’une scène de repas et contamine parfois le décor ou les personnages comme un plaisir qui irradie tout autour de lui".

 Comme un chef, Benoît Peeters et Aurélia Aurita, Editions Casterman Ecritures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Poster un commentaire