Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

30 oct. 17

A Courchevel, un restaurant gastronomique dédié à la pâtisserie haute couture

Le Citron Persil - photo Matthieu Cellard (2)(Photo Matthieu Cellard)

A Courchevel, les becs sucrés de la jet-set vont pouvoir satisfaire leur passion pour le sucré en se rendant au SarKara, le tea-time gastronomique entièrement dédié à la pâtisserie que le K2 Palace ouvre dès le début de la saison 2017-18.

Pour Jean-Alain Baccon, co-directeur général du K2 Collections, et Sébastien Vauxion, Chef pâtissier Exécutif de K2 Collections, ce nouvel espace a pour vocation de mettre en scène une nouvelle conception de la pâtisserie haute couture.

Le Sarkara - photo Marc BerenguerSébastien Vauxion - photo Marc Berenguer (2)(Photos Marc Berenguer)

A  la carte, l’édition Rétro décline en version Sébastien Vauxion les plats classiques de la pâtisserie française, tandis que  l’édition Nouvelle Ère propose les desserts habituels des tables gastronomiques ainsi que des créations spécialement imaginées pour le repas.

Le menu Collection reprend une sélection de desserts-signature de Sébastien Vauxion, comme Les Agrumes de Monsieur Bachès - des fines tranches de Cédrat croustillantes et confites, chips de nougat, citron givré, crème glacée de mozzarella di Bufala, eau de verveine citronnée- ou Le Citron et le Persil, un Biscuit macaron, crème aux zestes de citron, sorbet citron-persil, velouté de Broccio corse, éclats de meringue, pâte de raisin Muscat au miel du maquis.

citron persil (2)(Photo Matthieu Cellard)

Inspiré d’un pays ponctué de sommets mythiques, le K2 Palace est composé de 30 chambres et 5 suites-chalets d’exception situés le long de la piste de Cospillot.

Le SarKara-K2 Palace, Courchevel

Posté par Catherine Thenes à 14:36 - Chefs à leur piano - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire