Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

01 janv. 18

Manger est toujours une aventure, Les expériences culinaires d'Alex Kapranos du groupe Franz Ferdinand

franz16(Photo SoundOfBrit)

Alors que le groupe de rock écossais annonce la sortie de son 5ème album en février 2918, les fans de Franz Ferdinand auront peut-être à coeur d'en apprendre un peu plus sur le chanteur et guitariste Alex Kapranos, en se plongeant dans le récit de ses expériences alimentaires planétaires, publié en 2015 aux Editions Le Rouergue sous le titre "Franz Ferdinand, La tournée des grands-ducs".

Avant de devenir une célèbre rock-starAlexander Paul Kapranos Huntley, dit Alex Kapranos, a été étudiant en théologie, plongeur, livreur de plats indiens, soudeur, aide-cuisinier, chef, sommelier et imprésario  à Glasgow. De mère anglaise et de père grec, il garde de son enfance britannique et de ses vacances passées en Grèce une vision à double vitesse de la nourriture. "Dans ma vie de tous les jours – les années 70-80, le nord de l’Angleterre –, la nourriture était d’un ennui mortel, atroce même. Alors qu’en Grèce, c’était une fête, une explosion de goûts", raconte-t-il au magazine Les InRocks en mars 2015.

1920325_941856409187665_8042403490263818762_n6a010536783c99970c016766fb87c9970b(D.R.)

En 2005, alors qu'il sillonne le monde en tournée pour le deuxième album du groupe You Could Have It So Much Better, le très sérieux quotidien britannique The Guardian lui demande de rédiger des chroniques sur ce qu'il mange, au jour le jour, au gré de ses étapes sur les cinq continents. Selon toute évidence, la bouffe en tournée et sous jet-lag n'est pas toujours bien intéressante, on attrape "n'importe quel snack à portée de main" et on "enfourne chips, sandwiches vieillissants et pizzas froides entre les tests de son, les concerts et les moments passés assis dans un bus, saoul".

les inrocks(Photo Les Inrocks)

Comme ce n'est pas forcément ce que The Guardian attend d'un rockeur, Alex décide de parler de "trucs bizarres", des goûts dont il ne soupçonnait même pas l'existence, "des trous à rats et des endroits glamour". Car si, en deux ans, le chanteur-guitariste a fait  2 fois et 1/2 le tour du monde avec le groupe Franz Ferdinand, il a mangé "de manière épouvantable" mais aussi "phénomènalement bien".  

38521BlackbOOK PHOTO eDWARD Helmore(Photo Edward Helmore, BlackBook)

De cette expérience peu commune, Alex a tiré l'enseignement que manger est une aventure et que si le chef a le sens de l’humour, il y a de grandes chances que sa cuisine soit bonne. "J'ai eu une intoxication alimentaire après avoir mangé du molé dans un couvent de Mexico, explique-t-il. A Portland, j'ai assisté à une tentative râtée de domptage de l'huître du Pacifique. J'ai découvert que les meilleurs fast-foods du monde se trouvent dans les rues d'Athènes. J'ai mastiqué du pain de cervelle de poisson en Finlande (meilleur mais moins surprenant que ce à quoi on pourrait s'attendre). 

omkhuyfccangr8cltb9b(D.R.)

Alex Kapranos continue dans la même veine: J'ai découvert que l'oursin est la seule nourriture que je suis physiquement incapable de tolérer dans ma bouche, alors que je mangeais dans le restaurant qui a servi de décor au carnage à l'épée samourai dans Kill Bill. J'ai remonté le rue des amateurs de pâtisseries à Melbourne et me suis empiffré de beignets polonais et de key lime pie à Brooklyn. J'ai mâchonné de la saucisse d'alligator à La Nouvelle-Orléans, cloîtré dans le restaurant par la police qui pulvérisait du gaz lacrymogène dans l'appartement au deuxième étage pour désamorcer une prise d'otages. J'ai bu du jus de betterave jusqu'à transpirer rouge. A Moscou, des Géorgiens m'ont appris à porter un toast, et à Saint Pétersbourg j'ai mangé des blinis dans les anciens bureaux du KGB. Oui, manger est toujours une aventure". 

songlines magazine(Photo Songlines Mag)

 

Drôle, dynamique et rythmé (Alex n'est pas rock-star pour rien ...), ce décoiffant et savoureux petit ouvrage est le fait d'un personnage haut en couleurs et imprévisible, curieux des gens et de la nourriture, amoureux de la bonne cuisine, qu'elle soit exotique ou traditionnelle, étrange ou gastronomique.

38521the buttery glasgowThe Buttery, Glasgow

Son récit se termine par une liste de bonnes adresses qui vont de son restaurant préféré à Paris (Jean, Rue Saint Lazare, dans le neuvième arrondissement) et des Puces de Clignancourt, à un grill brésilien à Rio ou argentin à Buenos-Aires, en passant par un restaurant iranien de Toronto, des échoppes de la street-food au marché de nuit de Hong-Kong et le fameux Two Fat Ladies servi chez The Buttery de Glasgow.

Franz Ferdinand, La Tournée des grands-ducs, Alex Kapranos, Editions Le Rouergue

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Poster un commentaire