Du Bruit Côté Cuisine

Buzz, News et Infos de la gourmandise, de la gastronomie et des plaisirs de la table. Spécial Gourmets Ile de France-Ouest (Yvelines, Essonne, Normandie) Page Facebook Du Bruit Côté Cuisine

24 janv. 13

C comme Colette, C comme Châtaigne

coletteimageschataigne-fruit

L’écrivain Colette raffolait des châtaignes qu’elle consommait en galette : "La châtaigne bouillie –il faut saler l’eau de cuisson-  écorcée, nettoyée de sa seconde peau et de toutes ses petites cloisons, écrasée en pâte homogène avec du sucre en poudre, enfin pressée en petites galettes dans un linge fin … est un régal sain et simple, un dessert complet si vous le servez avec une confiture rouge. Un peu étouffant ? Que non ! Car vous avez bien pensé à déboucher une bouteille de cidre mousseux ou de bon vin blanc plutôt doux".  Voilà comment on se régalait d’une poignée de châtaignes au siècle dernier, du côté du Palais Royal et de sa célèbre locataire.

 

Très calorique,  très énergétique, la châtaigne est aussi riche en fibres, en potassium, en fer, et en magnésium. Elle devrait donc figurer aux menus d’hiver, ce qui est loin d’être le cas, nombreux étant ceux qui n’en mangent jamais ! La plus réputée est la châtaigne d'Ardèche qui bénéficie d'une AOC. Elle se consomme simplement grillée : incisée avec un couteau, elle doit cuire -en principe- dans une poêle à trous ou au four, pendant 20 minutes à 200°. Elle se mange nature ou dans une salade, avec des champignons des bois et du jambon de pays. Autre solution. On peut également la cuire à l'eau. Dans ce cas, il faut l'inciser le long de la lunule (partie claire du bas de l'écorce). Après quelques minutes de cuisson, l'écorce et la peau se retirent facilement. Ainsi blanchie, elle peut cuire au four dans le même plat qu’une viande à rôtir : veau, porc ou dinde. Elle accompagne aussi très bien le gibier et, plus surprenant, le poisson. On en fait d’excellentes purées et des veloutés.

La châtaigne se consomme aussi en dessert. Le confit de châtaigne se réalise avec le même poids de purée de fruit et de sucre. A mélanger à du fromage blanc ou à manger sur des crêpes (c’est meilleur que les pâtes à tartiner toutes prêtes) ou  dans des entremets, mousses, charlottes, bavarois...

 

 


 

 

Posté par Catherine Thenes à 10:47 - De A à Z : des goûts et des saveurs - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire